Histoire de prouver à son petit frère qu’elle est la plus grande, Nicole, fillette de 11 ans, vient de vider une carafe pleine de lait qu’elle a engloutie tout en dévorant une grosse tranche de gâteau à la crème et en buvant un verre d’eau tout aussi gros. La gamine est pleine à en avoir mal au ventre. Au départ, Nicole se sent juste rassasiée. Mais environ une vingtaine de minutes après la dernière gorgée, une forte sensation de dégout la rend toute barbouillée. N’en pouvant plus de se retenir, l’enfant court vers l’évier de la cuisine. La bouche même pas grande ouverte et sans un rot, les mains appuyées sur le rebord, elle répand sans effort un gros vomi semi-pâteux à gauche dudit évier en une large flaque qui dégouline par terre. Nicole fait une moue, puis se penche véritablement là où elle était censée dégueuler. Elle lâche un hoquet qui dégorge bruyamment une grande quantité poisseuse et mousseuse qui bouche les trous d’écoulement. Suivent trois projections assez spectaculaires en volume qui parviennent à remplir l’évier aux trois quart ! Pour clore ce show gerbatique, la petite tousse et rote comme un démon, ce qui laisse tomber de ses lèvres de minces filets visqueux formant les derniers restes de son contenu stomacal. L’odeur qui règne dans la cuisine est assez infecte. Hureusement pour les garnements, leurs parents sont absents.

Confuse de n’avoir pas pu montrer à son frérot qui est la plus âgée, Nicole se débarrasse silencieusement du fruit de ses excès de table. Vu la quantité qu’elle a évacuée, ça prend un peu moins de 45 minutes.