RATER SON ROT

Lili, gros bébé tout grassouillet d'un an, tète sa mère en plein bus. Il y a moins de deux heures, elle fut gavée de lait en boîte diluée. Elle a terminé deux biberons bien remplis. Depuis environ 45 minutes, elle voit avec grand appétit ce qu’offre généreusement les gros seins de sa maman. Son estomac est déjà full, mais en bon enfant, elle ne remarque rien et continue à accumuler les gorgées. Or la nature a horreur des excès...

Subitement, Lili gémit et pleure sans raison apparente : à cet âge, parler est une gageure. Sa mère essaie de la calmer en la tapotant. Suit alors un petit renvoi qui projette sur le visage de maman une bonne quantité de lait grumeleux et filant. Quelques hoquets plus tard, la bouche de Lili évacue sans retenue le même liquide qui sort moins violemment, mais assez profusément. Notre bébé est toute trempée de vomi, de la tête aux pieds !

Comme si cela ne suffisait pas, Lili lance un immonde « prout » qui fait instantanément gonfler la couche, dégageant une formidable odeur. En effet, une épaisse et énorme diarrhée jaunâtre vient d’être expulsée.

Pauvre maman qui est obligée de descendre au prochain arrêt afin de changer les couches et les fringues de sa fille...